Inventions

Le Rubik’s cube avec l’impression 3D

Chaque année, l’Extreme Redesign Challenge fait appel aux ingénieurs, artistes et entrepreneurs de demain pour concevoir un futur meilleur. Il s’agit d’un test visant à déterminer qui pourra présenter le design le plus créatif, mécaniquement correct et réalisable à l’aide de l’impression 3D. Sept gagnants ont été sélectionnés et ont reçu des bourses d’études en récompense de leurs efforts.

Paul Sperling est un étudiant en deuxième année au Newberg High School à Newberg, dans l’Oregon. Il s’est inscrit à l’Extreme Redesign Challenge, dans la catégorie Ingénierie : enseignement secondaire, avec son Circular Centerpiece 3 x 3. Sa création témoigne de son engagement en faveur du speedcubing, un jeu qui réunit des compétiteurs dans le monde entier. La conception de Paul profiterait aux joueurs de la catégorie 3 x 3, en éliminant divers facteurs considérés comme réducteurs de la vitesse.

« Dans un Rubik’s cube normal, il y a cette interface entre la vis et le ressort qui doit tourner, et de temps en temps, le ressort se trouve coincé dans la vis. Il faut le bouger, puis le ramener en arrière. Ce qui produit ce son gênant lorsque vous opérez », a expliqué Paul. Cette conception comporte une pièce centrale circulaire qui résout ce problème tout simplement en détachant la pièce centrale depuis la face. La pièce centrale n’est qu’un profil en rotation, ce qui permet à la face de tourner autour d’elle. Le noyau comporte des broches de telle sorte que la pièce centrale et le noyau ne tournent pas les uns dans les autres, tout en laissant le centre glisser un peu.

Par ailleurs, l’utilisation de PolyJet pour imprimer le cube redessiné permettrait d’éliminer un autre désagrément mineur en apparence. « Ce sont des cubes sans autocollant. Ils sont agréables à utiliser. Vous ne vous prenez jamais un ongle dans un autocollant lors d’une compétition. Comme la conception du cube est relativement complexe, il serait difficile de l’imprimer sans support soluble. Et PolyJet est l’unique solution à cela. » Quelle que soit la plateforme technologique sur laquelle le design final est imprimé, la vision de Paul apportera un avantage concurrentiel aux fans du Rubik’s cube qui l’adopteront.

Source : http://blog.stratasys.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *